Agrile du frêne : interdiction de placer les branches dans le bac brun

Depuis le 1er avril dernier, la totalité du territoire de la Montérégie, incluant le territoire de la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains, a été ajouté aux régions réglementées pour la gestion de l’agrile du frêne. L’agrile du frêne est un insecte ravageur qui cause de graves dommages aux frênes. Il se propage notamment lors du transport du bois, des arbres, des branches, des copeaux de bois ou de l’écorce.

Dans ce contexte, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), qui est responsable d’assurer la surveillance et la vérification de la conformité aux dispositions légales et réglementaires, a avisé la Régie de la nécessité de modifier la gestion des branches qui étaient jusqu’à ce jour acceptées lors de la collecte des matières organiques (bac brun) et dirigées vers des sites de compostage situés à l’extérieur de la zone réglementée.

Afin de respecter les exigences réglementaires, les branches, rameaux, écorces ou copeaux de bois ne doivent dorénavant plus être déposés à l’intérieur des bacs bruns. En quittant le territoire réglementé vers un territoire qui ne l’est pas, ces matières sont susceptibles de contaminer les espèces du nouveau territoire qui n’est actuellement pas touché par l’invasion de l’agrile du frêne.

La disposition des branches à l’intérieur du territoire réglementé, notamment la Montérégie, demeure autorisée par l’ACIA et c’est pourquoi les citoyens et citoyennes qui souhaitent se départir de branches, écorces, copeaux et autres, sont invités à en disposer dorénavant au site de branches situé au bout de la rue Bernier à Acton Vale

Merci de votre précieuse collaboration.