Arnaque téléphonique : prévention auprès des aînés

Les policiers de la Sûreté du Québec tiennent à rappeler certains conseils de sécurité afin d’éviter des fraudes auprès des personnes âgées. Il s’agit de la fraude du « grand-parent ».

Encore récemment, des individus se font passer pour les petits-enfants de certains aînés afin de leur soutirer des sommes d’argent et utiliseraient toujours un stratagème similaire.

Les suspects téléphoneraient à des aînés en se faisant passer pour leurs petits-enfants. Ils prétendraient avoir des problèmes avec la justice tout en spécifiant que la situation est urgente  et demanderaient qu’ils leur fassent parvenir immédiatement de l’argent. Ils insisteraient pour que leurs parents ne soient pas mis au courant et mentionneraient les rembourser dès que possible.

Les arnaqueurs pourraient également avoir un complice qui entrerait en communication avec la personne âgée en prétendant être un policier ou un avocat. Les suspects ou leur complice vont même récupérer l’argent demandé au domicile de la victime. Aussi, le suspect pourrait demander à sa victime de lui transférer, par le biais d’un service de transfert d’argent en ligne, de l’argent dans un compte présumé appartenir à son petit-fils.

Voici quelques conseils de prévention afin d’éviter de tomber dans de tels pièges. Il est important d’informer nos proches aînés de ce type de fraude et de leur transmettre ces conseils :

  • N’offrez jamais d’information privilégiée à votre interlocuteur.
  • Demandez-lui des détails et validez ces informations avec les parents ou d’autres membres de la famille.
  • Assurez-vous de l’identité de votre interlocuteur en lui posant quelques questions personnelles auxquelles seuls vos vrais petits-enfants sauront répondre.
  • Ne faites jamais un virement d’argent télégraphique, peu importe les circonstances.
  • Ne fournissez jamais votre numéro de carte de crédit par téléphone ou sur Internet à moins d’être sûr du destinataire.

Pour des conseils de prévention supplémentaires sur la fraude par Internet, par téléphone ou par la poste auprès des aînés, consultez cette section du site Internet de la Sûreté du Québec.

Si vous avez été victime d’une arnaque de ce genre, il est important d’appeler son service de police local. Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.