Information sur le radon: un message de sensibilisation de la Direction de santé publique de la Montérégie

Décembre 2021 – Avec l’hiver à nos portes et la poursuite du télétravail pour plusieurs personnes, le temps passé à l’intérieur des résidences sera allongé. Chaque année, l’Association pulmonaire du Québec ainsi que les gouvernements provincial et fédéral recommandent à la population de tester le radon domiciliaire.

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle pouvant pénétrer dans les habitations notamment par les fondations. Il est inodore, incolore et sans goût. Le radon est la deuxième cause de cancer du poumon, après le tabagisme. Au Québec, le radon serait responsable de plus 1 000 décès par an. Le risque de cancer augmente avec la concentration de radon dans la résidence, la durée d’exposition et le tabagisme.

La seule façon de savoir s’il y a trop de radon dans la maison est de le mesurer avec un dosimètre. Le moment idéal pour tester le radon est lors de la saison froide. Il suffit de placer le dosimètre pour une période minimale de trois mois (entre novembre et avril). Le dosimètre se détaille entre 40 et 60 $ et peut être acheté via le site Internet de l’Association pulmonaire du Québec ou de CAA-Québec.

Les niveaux de radon ne doivent pas être supérieurs à la ligne directrice de Santé Canada qui est de 200 Becquerels par mètre cube (Bq/m3). Au-delà de cette norme, il est recommandé de procéder à des travaux correctifs pour abaisser les concentrations de radon dans la maison et de communiquer avec l’une des compagnies agréées par le Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C).

Information sur le radon

 Site Internet : https://bit.ly/3r0UMZa
 Facebook : https://bit.ly/2ZaiRkw

Où trouver plus d’informations?