Report de l’ouverture des écocentres et retour de la collecte des matières organiques

Saint-Hyacinthe, le 30 mars 2020 – Après avoir fait appel à la bienveillance des citoyens pour sortir leurs bacs roulant une journée plus tôt à la rue, afin de réduire les risques liés à la propagation de la COVID-19, la pandémie a une nouvelle conséquence sur les services de la Régie. En effet, lors de la dernière rencontre du conseil d’administration de l’organisme, il a été décidé, afin de respecter les exigences de la direction de la santé publique et de limiter les risques de transmission du virus, tant à l’égard des citoyens utilisateurs qu’à celui du personnel de la Régie, de reporter à une date ultérieure, l’ouverture de ses écocentres qui était normalement prévue pour le 18 avril prochain.

D’autre part, considérant que la situation actuelle permet de maintenir la collecte des matières organiques, laquelle est principalement mécanisée, le retour de la collecte hebdomadaire des bacs bruns aura lieu comme prévu, à compter du 1er avril prochain et elle se poursuivra tant que la situation le permettra.

Cependant, bien qu’il soit habituellement autorisé d’utiliser divers contenants et des sacs de papier en cas de surplus de matières, la Régie demande aux citoyens, afin de limiter les risques de transmission du virus qui pourraient être liés aux contacts entre le personnel de l’entrepreneur et les contenants d’appoint qui ne peuvent être levés mécaniquement, de ne pas utiliser de petites poubelles rondes ou de sacs de papier tant que la situation ne sera pas revenue à la normale.

Bien qu’il y ait généralement des surplus printaniers liés au râtelage des feuilles et du gazon, la Régie recommande de recourir davantage à l’herbicyclage en laissant les feuilles déchiquetées et le gazon tondus, directement sur le terrain, ce qui aura pour effet de limiter le volume de matières générées et qui devrait permettre de répondre aux besoins en utilisant seulement le bac brun destiné à cette fin.

Au rythme de la COVID-19, la situation évolue de jour en jour et il est important de bien collaborer afin de limiter les risques de propagation. C’est ainsi que nous pourrons contribuer à un retour à la normale dans les meilleurs délais, pour le plus grand bénéfice de tous.